Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Conférence UNAB

5 mai 14 h 15 - 16 h 15

M. Pierre CLEITMAN
Comédien, musicien et conférencier Paris/Bâle

L’ésoterisme du 22 à Asnière

Pourquoi dit-on vingt-deux pour prévenir de l’arrivée de la police ou d’une autorité quelconque?
Première hypothèse: la formule serait apparue à la fin du 19e siècle dans le milieu des malfrats parisiens.
Sachant que les policiers de l’époque effectuaient leurs rondes toujours à deux (les fameuses hirondelles) et que leur pèlerine réglementaire comportait onze boutons, nous obtenons:
2 x 11 = 22 CQFD !
Mais cette hypothèse, aussi sympathique soit-elle, ne tient pas la route. Pour la bonne et simple raison que ce vingt-deux n’est pas né chez les malfrats, parisiens ou non, mais chez les ouvriers du livre. Ce sont eux qui les premiers ont eu l’idée d’utiliser vingt-deux comme signal d’alerte, pour prévenir tel ou tel de leurs collègues (qui somnolait ou se la coulait douce) de l’arrivée inopinée d’un chef.
Car si l’on additionne les valeurs numériques des quatre lettres composant le mot chef, en attribuant à chacune de ces lettres une valeur numérique correspondant à sa position dans l’alphabet, on obtient:
C + H + E + F = 3 + 8 + 5 + 6 = 22 CQFD !
Notons au passage que 3 + 8 = 11 et 5 + 6 = 11.
On retrouve donc à l’intérieur de ce chef nos deux hirondelles réunies.
Et du fait de cette naissance chez les imprimeurs, corporation prosélyte s’il en est, le vingt-deux n’eut ensuite aucun mal à se répandre dans toutes les couches de la société, en tant que signal d’alerte polyvalent.
A partir de cette symbolique, Pierre Cleitman se propose de nous montrer comment Fernand Raynaud a réussi à faire du Vingt-deux à Asnières, non seulement l’un des sketches les plus célèbres du répertoire français et francophone, mais aussi et surtout un conte philosophique d’une profondeur insoupçonnée.
Une parabole doublée d’un apologue qui nous transmet, sous une forme délibérément naïve, les clés d’un art de vivre au quotidien. Qui serait fondé sur la communication de proximité et l’attention constamment renouvelée au hic et nunc, l’ici et le maintenant.

Cette page est tirée du site de l’UNAB.

Détails

Date:
5 mai
Heure :
14 h 15 - 16 h 15
Catégories d’évènement:
,
https://www.unab.unibe.ch/activits/confrences/index_fra.html

Lieu

Musée d’histoire naturelle
Bernastrasse 15
3005 Berne, Suisse
+ Google Map

Organisateur

Université des Aînés de langue française de Berne ( UNAB )
Téléphone :
079 334 43 38
E-mail :
unab@bluewin.ch
Voir le site Organisateur