Les événements de longue durée sont ici
Suite aux mesures de lutte contre la pandémie de corona-virus, certains évènements (théâtre, UNAB, soirées, assemblées etc.) sont suspendus ou annulés jusqu’à nouvel avis

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Conférence UNAB

8 avril 14 h 15 - 16 h 15

M. Patrick CRISPINI, Chef d’orchestre, musicien, pédagogue

FELLINI – AMARCORD ou Je me souviens

Amarcord (qui signifie «je me souviens» dans le dialecte romagnole) est, de l’avis général, un des plus beaux films de Federico Fellini [1920-1993]. «Je ne peux travailler qu’au moyen du souvenir, à travers l’essentialité dans laquelle la mémoire des choses fonctionne. Je peux le faire seulement à travers le filtre du souvenir qui décante, décompose, va au cœur des choses» écrit le réalisateur italien. Quatre tableaux évoquant le passage successif des saisons dénouent le fil de la mémoire à travers une chronique d’une année sous le fascisme à Rimini, ville natale de Fellini sur la côte adriatique. «Je me souviens des saisons, des paysages, de la ville, de ses habitants, de ma famille, des fascistes, de mes peurs, de mes angoisses, de mes fantasmes, de mes plaisirs, des femmes». Selon son habitude, reconstituant en studio l’univers kaléidoscopique de son enfance avec le génie collectif de ses fidèles collaborateurs artisans de Cinecittà, le maestro revisite ses premiers émois au cinéma Fulgor et fait ressurgir une galerie de personnages hauts en couleur, nés de la fantaisie de ses dessins oniriques. Femme fatale, grand-père obsédé sexuel, buraliste aux seins océaniques, accordéoniste aveugle, maîtres d’école archétypaux, fascistes de carnaval, prostituée hallucinée, prince des mille-et-une-nuits… Rayonnante au milieu de cette comédie humaine la Gradisca (Magali Noël) promène sa grâce opulente et fragile, avant d’être enlevée par un mari carabinier… Souvenirs tendres, nostalgie diffuse, évocations lunaires et poétiques ponctuées par le passage éthéré des manine… le tout scénarisé avec le complice Tonino Guerra et parfumé par la musique de Nino Rota. Un coup de maître de génie… dont Patrick Crispini, qui a bien connu le réalisateur, nous révèle les trésors.

Cette page est tirée du site de l’UNAB.

Détails

Date :
8 avril
Heure :
14 h 15 - 16 h 15
Catégories d’évènement:
,
View Event Website

Lieu

Musée d’histoire naturelle
Bernastrasse 15
3005 Berne, Suisse
+ Google Map

Organisateur

Université des Aînés de langue française de Berne ( UNAB )
Téléphone :
079 334 43 38
E-mail :
unab@bluewin.ch
View Organizer Website